Investir des montants périodiques dans vos investissements pour vous enrichir

 

À l’aube de la traditionnelle saison des déclarations de revenus, vient la « tout autant » traditionnelle saison des REER.  Étonnamment, selon un récent sondage réalisé par la firme CROP, il semblerait que 42 % des Québécois n’épargnent tout simplement pas ! Et pour ceux qui épargnent, le fait d’attendre en janvier et février pour faire un dépôt dans leur compte REER, n’aide pas beaucoup à améliorer leur situation.
 

Se payer soi-même en premier

Le premier conseil que tous les conseillers financiers s’accordent à transmettre, est que dans un budget, l’épargne devrait être le premier montant à déduire des revenus nets. Ceci est la définition de «se payer soi-même en premier».  Par la suite, il est de mise d’utiliser le reste des sommes disponibles pour les dépenses courantes.
 
J’ai eu l’occasion de rencontrer un jour un homme dans la soixantaine qui m’a partagé sa situation financière. Cet homme avait eu des revenus très modestes tout au long de sa vie active, en gagnant un peu plus que le salaire minimum.  Il a tout de même réussi à amasser plus de 350 000$ qu’il avait investi dans des comptes à intérêts garantis, et qui ne lui procuraient que très peu de croissance. Donc, malgré une performance très faible sur ses placements, il a tout de même réussi à accumuler cette somme. Son secret ?  Vous l’aurez deviné.  Il a eu la discipline de « se payer soi-même en premier!! »  Un montant correspondant à 10% de son salaire a toujours été investi dans un compte d’épargne non accessible, et ce, dès son 18e anniversaire de naissance.
 

Achetez des actions au bon moment

Bien sûr, il s’agit du rêve de tous les investisseurs : acheter une action à son plus bas et la vendre juste avant que sa valeur ne dégringole. Est-ce possible ? Non… Et quel est l’ennemi numéro un des investisseurs ?? L’émotion.   Et voici l’erreur la plus répandue découlant de cette émotion : l’action va bien, elle performe, donc on achète… L’action va mal, elle dégringole, donc on vend…
 
Ainsi, les principales raisons de faire appel à un conseiller en placement sont d’abord de bénéficier de son expertise à déterminer vos réels besoins selon vos objectifs,  et ensuite, de profiter du fait qu’il ne soit pas impliqué émotivement dans la gestion de vos placements. Il existe une méthode infaillible pour combler le rêve des investisseurs, qu’est d’acheter au plus bas et de vendre au plus haut et on appelle cette méthode « l’épargne systématique dans des fonds communs de placement ». Les fonds communs de placement ont la particularité d’avoir une valeur unitaire qui fluctue selon le marché, exactement comme les actions. Alors, si vous investissez le même montant à tous les mois, vous achetez plus quand le marché est bas et vous achetez moins quand le marché est haut. Simple et efficace !
 

L’avantage de la planification

Un jour, j’ai entendu quelqu’un dire : « On ne planifie pas un échec, mais on échoue souvent par manque de planification ». Cet adage est particulièrement vrai dans la planification de votre sécurité financière. 
 
Selon l’enquête sur  « La perception des investisseurs canadiens quant aux fonds communs de placement et à l’industrie des fonds communs » menée par Pollara en 2016, 95 % des investisseurs de fonds communs de placement (FCP) affirment qu’ils peuvent faire confiance à leur représentant pour obtenir des conseils judicieux, et 88 % disent obtenir un meilleur rendement grâce à ces conseils.
 
Alors, pour assurer votre indépendance financière à la retraite :
 
  • Il est conseillé d’établir un montant mensuel d’épargne avec lequel vous êtes à l’aise,selon votre budget;
  • Il est suggéré de rencontrer votre conseiller lors de la période des REER, afin de compléter vos investissements et confirmer votre stratégie d’épargne pour les mois à suivre. 
 

Yves Lefrançois
Directeur provincial au développement des affaires et de la conformité
Lafond Services Financiers
Investia Services Financiers Inc.

S'implanter à l'étranger


Relever ce défi est une opportunité de croissance très intéressante pour une entreprise désireuse de se développer et de croître, pour autant que nous soyons conscients des Lire la suite