La consolidation d’équipe : un instrument de base pour gérer le changement
 
 
Recruter des talents n’est pas suffisant pour réaliser la performance organisationnelle. Ils feront toujours partie d’un système bien vivant en soi et dynamique : l’équipe. Comment se porte la vôtre en termes de climat, d’interactions et d’efficacité/efficience ?
 
Sachant que l’équipe parfaite n’existe pas, comment constituer/optimiser l’équipe idéale ? Exprimer le plein potentiel de l’équipe idéale requiert un climat favorable, une complémentarité de ses membres et une bonne cohésion. Voilà des objectifs poursuivis par notre démarche de consolidation d’équipe, instrument de base du développement organisationnel. Plus connue sous forme d’activité (pour encourager l’esprit d’équipe et de collaboration) ou d’intervention planifiée (suite au diagnostic d’une problématique bien précise), elle peut aussi être intégrée dans les pratiques courantes de management pour prévenir et mieux gérer la complexité du changement. Comment ?


En cultivant un climat d’intimité organisationnelle

  • Par la confiance qui…
    • libère la parole (l’information) et les peurs (critique, jugement, ridicule…) au profit d’une communication fluide et constructive ;
    • inspire et signe l’intention saine, bienveillante et engagée envers l’avancement du processus de maturation de l’équipe ;
  • Par l’engagement volontaire de tous et chacun envers le développement personnel, professionnel et organisationnel ;
  • Et par le respect des valeurs et des codes de conduite convenus de façon consensuelle.


En valorisant la complémentarité des membres de l’équipe

La consolidation d’équipe utilise l’outil des tests psychométriques pour analyser les profils de personnalité des individus et les dynamiques de tandems et d’équipes. Ils sont avant tout, des déclencheurs de conversations qui incitent au recul et à la prise de conscience.
  • Au niveau personnel, l’individu peut mieux se connaître, développer son potentiel personnel et mieux comprendre les autres. Au niveau professionnel, il peut développer son leadership à travers la maîtrise de soi, l’ajustement aux autres et au développement de l’attitude juste.
  • Au niveau du tandem ou de l’équipe, l’analyse des résultats permet de prendre conscience des enjeux organisationnels et des conflits potentiels entre les individus de ladite psycho structure. Ainsi, les notions de spécialisation, de différenciation et de complémentarité viennent guider le portait de l’équipe idéale, en fonction des besoins de l’organisation.
  • Intégrer le principe de «Seul on va vite, ensemble on va loin».


En travaillant sur la cohésion de l’équipe

  • Clarifier la vision organisationnelle et mobiliser par les moyens de sa réalisation ;
  • Revitaliser les valeurs fondamentales sur une base constante et régulière et faire consensus sur leur signification. Voici la source de la compatibilité entre les membres de l’équipe ;
  • Clarifier les rôles et les responsabilités de chacun ;
  • Activités de consolidations d’équipes ponctuelles qui alimentent la bonne synergie : l’esprit d’équipe, la collaboration, le rire, l’entraide… Cela peut aller d’une activité brise glace en début de réunion à des programmes extérieurs, en passant par des défis ou des jeux !
Que ce soit pour gérer une crise, une transition, améliorer l’efficacité/efficience, mener une planification stratégique ou encore bâtir une nouvelle équipe, la consolidation d’équipe demeure l’instrument à privilégier. Après tout, quoi de plus sensé que de faire arriver la solution par les premiers concernés : les membres de l’équipe !
 
Samia Zoheir, M.B.A.
Directrice de stratégie en continuité d’entreprises
Lafond Gestion
 

La famille


Il s’agit parfois d’un aspect conflictuel important parce que, d’une part, la famille constitue le premier bassin de recrutement pour la succession au sommet, et d’autre part, parce que les intérêts et objectifs des membres de la famille peuvent être divergents.
Lire la suite