La croissance dans une optique de continuité d’entreprise

La croissance dans une optique de continuité d’entreprise

En tant que chef d’entreprise, vous êtes condamné à la croissance et à l’excellence afin d’assurer la continuité de votre organisation… Cet énoncé prend tout son sens en considérant que les PME québécoises constituent le cœur de notre économie, les statistiques démontrant que 87% (1) des emplois dans le secteur privé sont générés par les PME. On ne peut donc certainement pas nier le fait que leur santé et leur pérennité sont déterminantes pour la vitalité future de notre économie.

Pourtant, de nombreuses études dressent un portrait plutôt pessimiste du transfert d’entreprise à la prochaine génération : déficit de repreneurs, manque d’intérêt chez la relève, manque de préparation du cédant. Ces facteurs exposent un grand nombre de PME québécoises à un risque élevé de fermeture.

Force est d’admettre qu’en tant que dirigeant de PME, votre mission dépasse amplement celle de rentabiliser les activités de votre organisation. En cette période de croissance incertaine, elle vise également un engagement d’oser relever le défi que représente un transfert à la relève par les réflexions et la préparation nécessaires au succès de la pérennité de votre entreprise.

LA CONTINUITÉ : LES MOYENS DE CROISSANCE


Établissons en premier lieu un état de fait : La continuité d’une entreprise est indissociable à sa croissance. Il devient en effet fort périlleux d’intéresser et de motiver un ou des repreneurs lorsque les perspectives d’avenir d’une organisation sont peu reluisantes. Mais quels sont les moyens qui permettent de soutenir la croissance d’une entreprise dans l’optique ultime de sa continuité ?

La cohérence avec l’environnement

Pour assurer la croissance de son organisation, le chef d’entreprise doit d’abord comprendre les défis et les enjeux de l’environnement externe dans lequel il évolue : comment se comporte le marché, qui sont et qui seront ses compétiteurs, comment évoluent les exigences qu’impose l’industrie, etc. Parallèlement, il doit saisir le portrait de son environnement interne : à quoi ressemblent les équipes internes, quelles sont leurs compétences et leurs capacités, quelle est la disponibilité des ressources, quelles sont les tendances et termes d’équipements, etc. Essentiellement, l’objectif poursuivi par le dirigeant est de soutenir le développement stratégique de son entreprise en cohérence aux besoins de cet environnement externe, qui est en perpétuel évolution et changement. La compréhension de ces indications permettra ainsi de faire évoluer ou d’adapter les styles de gestion, le rôle du dirigeant ainsi que son leadership, et de bâtir des équipes de travail en fonction des différentes phases d’évolution de l’entreprise.

Une vision claire

« Pour savoir où l’on va, il faut savoir d’où l’on vient et comprendre où l’on est…».

Soutenu par la compréhension de l’environnement dans lequel l’entreprise évolue, le leader gagnera à définir l’état futur qu’il désire pour son organisation. L’élaboration d’une vision claire d’entreprise est le premier pas vers une communication interne efficace; elle donne un sens aux actions et aux décisions. En effet, elle permet de se doter d’un port de destination commun et favorise la motivation et la mobilisation des équipes de travail autour des moyens pour atteindre les objectifs visés.

Un leadership adaptatif

Le management ne peut se définir par un modèle unique de leadership mais par la capacité du dirigeant à adapter son style selon les exigences d’une situation et les caractéristiques propres des collaborateurs qui l‘entourent. Au-delà de son style de leadership naturel, le chef d’entreprise doit se constituer une panoplie de styles qui lui permettront de faire évoluer son rôle selon le contexte rencontré et serviront de levier pour faire évoluer les comportements de ses collaborateurs.

La mobilisation des employés

Afin de favoriser la réalisation de la vision d’entreprise, il devient primordial d’établir une étroite collaboration avec les employés afin qu’ils s’associent de façon inhérente au projet de croissance. De nombreuses activités de développement organisationnel soutiennent l’optimisation de la mobilisation des employés, en voici quelques-unes :

  • La compréhension des besoins : De nos jours, jusqu’à quatre générations peuvent cohabiter au sein de nos organisations. En tant que dirigeant, il est opportun de bien comprendre les besoins spécifiques de chaque génération et ce, autant sur le profil de la carrière, qu’au niveau des profils familiaux, sociobiologiques et financiers. La reconnaissance et l’adaptation des organisations aux besoins des employés de différentes générations valoriseront un climat de collaboration favorable à la croissance.
  • La culture du management responsable : Par la clarification des responsabilités clés, des résultats visés pour chacune d’elles et des indices de rendement à atteindre, le management responsable permet d’instaurer un climat de confiance et d’imputabilité au sein d‘une organisation et d’orienter les comportements des équipes de travail vers le port de destination établi par la vision d’entreprise.
  • La consolidation d’équipe : L’organisation d’activités favorisant la consolidation d’équipe au sein d’une entreprise permet de resserrer les liens entre les membres d’une équipe et de dynamiser le climat de travail. Comment notre équipe réussit-elle par rapport aux objectifs globaux? Quelles sont nos forces et comment sont-elles mises en valeur ? Quelles sont nos faiblesses et comment les gérons-nous au quotidien ? Comment réagissons-nous face à la pression quotidienne? Comment gérons-nous les conflits? Ce type d’intervention préventive, plutôt que curative, aide à conserver les meilleures ressources, à rallier les membres d’une équipe autour d’objectifs communs et favorise la communication et le plaisir au travail.


LA PRÉPARATION DE LA RELÈVE


La transmission de l’entreprise à un ou des nouveau(x) propriétaire(s) est un passage déterminant dans la vie d’une organisation. La planification et la préparation d’un tel processus ne peuvent être déléguées et appartiennent au chef d’entreprise lui-même. Très souvent, les peurs et les freins à la continuité, qu’ils soient conscients ou inconscients, amènent le dirigeant dans une zone de turbulence et de chaos. Dans ces circonstances, le chef d’entreprise doit faire preuve de courage et de leadership… Le courage et le leadership dont il a fait preuve pour réaliser son rêve de bâtir une entreprise, doit progressivement se transposer dans ce grand projet qu’est la continuité de son organisation.

« Savoir passer le flambeau de son entreprise lorsqu’elle est au sommet de sa prospérité est la principale caractéristique d’un gestionnaire qui a de la vision. C’est aussi une façon d’assurer une relève enthousiaste et de protéger votre patrimoine d’affaires. D’être accompagné et appuyé dans ce grand projet de continuité permet de construire, d’organiser et de transmettre adéquatement votre patrimoine, puisqu'il n’y a pas de fatalité pour ceux qui savent anticiper ».

Liza Poulin, B.A.A
Directrice des comptes corporatifs, Lafond
 
En collaboration avec :
Annie Veilleux, M.B.A.
Directrice générale, Lafond Gestion
 
Pierre Grand’Maison
Directeur de stratégie, Lafond Gestion

Source :
(1) Le transfert des entreprises à la relève : un enjeu majeur pour l’économie du Québec et la pérennité des PME – Chambre de commerce du Montréal métropolitain

S'implanter à l'étranger


Relever ce défi est une opportunité de croissance très intéressante pour une entreprise désireuse de se développer et de croître, pour autant que nous soyons conscients des Lire la suite