La génétique et vos primes d'assurance vie et d'assurance santé
 
 
En lisant ce titre, il est probable que vous vous demandiez s’il existe réellement un lien entre vos primes d’assurance vie et d’assurance santé et les tests génétiques. La réponse est oui. Mais avant tout, expliquons de quoi il en retourne.
 
La technologie est à un tel point avancée, que moyennant quelques centaines de dollars, il est possible d’obtenir un test génétique qui permet de connaître vos prédispositions à des maladies.
 
Pour certains, de connaître l’avenir de leur santé peut être intéressant pour modifier leurs habitudes, dans le but d’améliorer la qualité de vie à long terme. Pour d’autres, ces tests peuvent révéler la pertinence d’une intervention spécifique, permettant de remplacer, corriger ou supprimer une prédisposition à une maladie. Par exemple, l’actrice populaire Angelina Jolie a subi une ablation des seins en 2013 afin de prévenir un potentiel cancer, puisque ses tests génétiques révélaient une prédisposition importante à cette maladie.
 
Pour une compagnie d’assurance, d’obtenir ces informations permettrait de «mieux» qualifier leurs assurés et d’ajuster la prime correspondant au risque de façon beaucoup plus réaliste. Conséquemment, un assureur aurait la légitimité d’imposer une prime supplémentaire lorsqu’un test génétique indiquerait une prédisposition à une maladie quelconque.
 
C’est justement pour interdire cette discrimination génétique que le projet de loi S-201 a été adopté au printemps 2016. En résumé, ce projet de loi érige en infraction criminelle le fait d’obliger une personne à subir et/ou à communiquer les résultats d’un test génétique comme condition préalable à la fourniture de biens ou de services. Par exemple, grâce à l’adoption de ce projet de loi, il est dorénavant possible de souscrire à une assurance maladie grave, et ce, sans avoir à divulguer à une compagnie d’assurance les conclusions d’un test génétique qui prédispose à certains cancers.
 

L’avenir des assurances

Aujourd’hui, au Canada, lorsque vous souscrivez une protection individuelle d’assurance vie ou contre les maladies graves, votre prime est garantie. Ce qui veut dire qu’elle ne peut augmenter à cause de réclamations trop importantes de l’ensemble des assurés. Avec l’adoption du projet de loi S-201, les intervenants du monde financier sont unanimes sur le fait que cette situation pourrait certainement changer.
 
Il serait donc fort probable que de nouveaux produits introduisent le marché, et dont les primes s’ajusteraient selon les réclamations. Par conséquent, il serait pertinent d’agir rapidement dans l’éventualité où vous souhaitez faire l’acquisition d’un produit d’assurance vie ou d’assurance maladie grave. En effet, l’expérience du passé force à dire que lorsque les compagnies d’assurance procèdent à un changement de produit moins avantageux, les conseillers sont saisis de cette situation à la dernière minute.
 

Vos assurances actuelles

Dans la grande majorité des cas, le renouvellement d’une assurance individuelle qui est actuellement en vigueur est garanti. Ce qui veut dire que l’assureur ne peut mettre fin à ce contrat. Il devra donc respecter les clauses de ce dernier. Gardez-le précieusement !
 

Rencontrez votre professionnel

Les conseillers en sécurité financière de Lafond sont formés selon les plus hautes normes de l’industrie et sont en mesure de vous guider dans vos prises de décisions face à vos questionnements financiers. N’hésitez pas à communiquer avec eux.
 
Yves Lefrançois
Conseiller en sécurité financière
Directeur provincial au développement des affaires et de la conformité
 

Le fondateur


Les caractéristiques du dirigeant fondateur font davantage ressortir les différences entre les petites et les grandes entreprises. En effet, le fondateur d’une petite entreprise est entrepreneur. C’est un être indépendant et orienté vers l’action. Lire la suite