Notice: Undefined index: articles/le-fondateur.html in /var/www/vhosts/lafond.ca/httpdocs/components/com_sef/sef.cache.php on line 195

Notice: Undefined index: articles/le-fondateur.html in /var/www/vhosts/lafond.ca/httpdocs/components/com_sef/sef.cache.php on line 206
Le fondateur - Lafond.ca.
 

Le fondateur




Pilier de l’entreprise familiale

Par Robert Lafond, C.R.H.A., M.B.A., Pl. Fin.

Les caractéristiques du dirigeant fondateur font davantage ressortir les différences entre les petites et les grandes entreprises. En effet, le fondateur d’une petite entreprise est entrepreneur. C’est un être indépendant et orienté vers l’action.
Selon certaines recherches, le fondateur a tendance à tout faire lui-même, à prendre toutes les décisions et à se concentrer davantage sur les activités quotidiennes que sur les stratégies à long terme. Cette orientation vers le court terme et cette tendance à contrôler et à dominer font qu’il n’a ni le temps ni la capacité de former son successeur. Sa personnalité n’encourage pas l’autonomie. Il éprouve beaucoup de difficultés à déléguer et plus de facilité à faire qu’à enseigner.

Beaucoup de praticiens constatent que les objectifs personnels du fondateur sont l’indépendance, les revenus, le pouvoir, le statut social, le prestige et la promotion des enfants. Il a tendance à considérer l’entreprise comme son entreprise personnelle. Par conséquent, les objectifs de l’entreprise demeurent souvent au service du dirigeant, alors que si l’on veut favoriser la survie et la croissance de l’entreprise, l’inverse devrait s’appliquer.

Ce rapport étroit entre la personne et son entreprise nous fait mieux comprendre la faible motivation du fondateur à préparer la passation des pouvoirs ; pour lui, le futur ne peut que signifier la mort. Il ne veut pas penser au jour où il devra quitter l’entreprise et refusera souvent de se retirer. Cette négation du futur freinera la passation du pouvoir aux membres de la famille et, souvent, la transition à un stade supérieur de croissance.

Afin d’équilibrer son désir d’autonomie et d’indépendance, le fondateur devrait chercher une aide extérieure, ce qui pourrait, d’une part, redonner la priorité aux objectifs de l’entreprise, et d’autre part, établir l’équilibre entre le court et le long terme.

La famille


Il s’agit parfois d’un aspect conflictuel important parce que, d’une part, la famille constitue le premier bassin de recrutement pour la succession au sommet, et d’autre part, parce que les intérêts et objectifs des membres de la famille peuvent être divergents.
Lire la suite