Qu’est-ce qui ne change pas au sujet du leadership ?

 

Les historiens, les psychologues « sociaux » et les études empiriques démontrent que le leadership dépend :
  • d’une situation particulière
  • de la tâche à être exécutée
  • des caractéristiques des subordonnés
Or, toutes ces théories oublient que les organisations ont des besoins différents et doivent solutionner leurs problèmes selon différents stades de leur évolution.
Conséquemment, il apparaît évident encore aujourd’hui qu’il est nécessaire de faire une distinction entre le leader et le gestionnaire. 
  • Le leader provoque et gère le changement. 
  • Le gestionnaire gère la complexité qu’amène le changement.
Dans ce sens, le leadership se veut fondamentalement adaptatif. À chaque phase d’évolution de l’entreprise, le leader s’adapte en fonction de cette phase comme suit :
  • Phase de lancement et de survivance : leadership d’animation
  • Phase d’établissement et de croissance : leadership de création de culture
  • Phase de maturité : leadership de maintien de culture
  • Phase de régénération : leadership de changement
 
Robert Lafond, B.A., M.B.A., Pl. Fin.
Président, Lafond

La famille


Il s’agit parfois d’un aspect conflictuel important parce que, d’une part, la famille constitue le premier bassin de recrutement pour la succession au sommet, et d’autre part, parce que les intérêts et objectifs des membres de la famille peuvent être divergents.
Lire la suite